samedi, 15 février 2020 19:25

CONFERENCE DES INSTITUTS DES FINANCES PUBLIQUES 4ème EDITION

Written by
Rate this item
(0 votes)

4ème EDITION

Rabat, 17-18 février 2020

THEME :
« Formation et digitalisation des finances publiques :

  1. Contexte


Avec l’expansion rapide de l’économie, la digitalisation a révolutionné en profondeur la majeure partie des secteurs de l’économie et imposé de nouveaux modèles organisationnels et opérationnels. Les règles du jeu de l’échiquier économique répondent désormais à de nouvelles logiques et à de nouveaux rapports de forces.

Gage de productivité et d’efficience, ce tournant numérique impacte les administrations des finances publiques. L’ensemble de la chaine de valeur de l’action publique, allant de la conception à l’évaluation passant par l’exécution des politiques fiscales et de dépenses, en est également fortement concerné. Dans cette perspective, toute administration financière, qu’elle soit des impôts, des douanes, du trésor, de la comptabilité publique ou en charge des contrôles, a la possibilité d’accompagner cette vague et saisir ainsi l’opportunité d’un précieux avantage concurrentiel pour pouvoir gagner en efficience et atteindre un niveau d’exigence élevé en matière de maîtrise de gestion des finances publiques.

Dans cette perspective, et partant du principe que la digitalisation s'étend au-delà de l’organisationnel et du technique en touchant directement l’emploi et la nature des emplois, les instituts de finances publiques - dont le cœur de métier se trouve être la formation et le renforcement des capacités des hommes et des femmes au travail - n’auraient pu rester indifférents à ces enjeux.

Dès lors, la quatrième édition de la conférence internationale des instituts de finances publiques (CIFP) place au centre du débat un thème en relation avec cette problématique, à savoir : « Formation et digitalisation des finances publiques ».  

Il s’agira alors de s’interroger sur la manière dont les institutions de formation en finances publiques pourraient répondre aux enjeux de la digitalisation des administrations à travers la formation ?

  1. Les axes de réflexion

Pour cerner les contours du questionnement central et y apporter quelques éléments d’éclairage, la réflexion est organisée autour d’un exposé inaugural suivi de trois panels.

  • Exposé liminaire : la problématique de formation au cœur de la révolution digitale

L’objectif de cet exposé est de baliser la problématique de la formation à l’ère de la digitalisation au sein des administrations, en relevant à la fois les impacts éventuels sur les processus RH et l’évolution des métiers des finances publiques, et les effets possibles sur l’égalité des genres et des territoires quant à l’accès aux services digitalisés des finances publics. D’où l’enjeu du débat.

  • Panel 1: Accompagnement de la transformation digitale des administrations des finances publiques par la formation

L’objectif est de réfléchir au meilleur dispositif de formation à insérer dans un processus de digitalisation au sein des administrations des finances publiques.

  • Quelle structure de formation mettre en place pour accompagner un projet de digitalisation dans les administrations de finances publiques ; comment évaluer les besoins ; quel dispositif d’évaluation des formations, … ?
  • Comment se déploie-t-elle pour accompagner un projet de digitalisation : en amont, en cours, en aval ? et vers quel public ?

Les intervenants : les opérateurs de la formation ; les responsables de projet de digitalisation.

  • Le panel 2 : Offre(s) de formation et évolution des métiers due à la digitalisation des finances publiques

Il s’agit de réfléchir sur le dispositif pédagogique à mettre en œuvre pour répondre aux besoins des administrations face à l’évolution des métiers due à la digitalisation des finances publiques.

  • Quel(s) contenu(s), quels outils à proposer par rapport à l’évolution des métiers due la digitalisation des finances publiques ?
  • Quelle ingénierie de formation pour satisfaire aux besoins des administrations engagées dans la digitalisation ?
  • Comment intégrer les parcours de formation dans les processus RH (recrutement, mobilité, suivi-évaluation)

Les intervenants : les opérateurs de la formation ; les responsables de ressources humaines.

  • Panel 3 : la responsabilité sociétale et la dimension genre dans la formation à l’ère de la numérisation des finances publiques.

L’objectif ici est de s’interroger sur l’accès équitable respectant la dimension genre à la formation des différents publics et sur l’ensemble du territoire pour réduire les risques de disparités découlant de la digitalisation des finances publiques :

  • Comment prendre en considération l’approche genre dans l’accès à la formation
  • Comment orienter la formation pour réduire toute forme d’inégalités risquant d’être générées par la digitalisation des finances publiques ?
  • Quelles réponses apporter aux attentes des différents publics pour offrir de nouvelles chances d’accès à la formation : la société civile ou sa représentation, le contribuable, l’usager des services publics ?
  1. Les objectifs
    • Objectif général

D’une manière générale, l’objectif est de mener une réflexion sur la réponse que les instituts de finances publiques pourraient apporter aux besoins des administrations des finances publiques à l’ère de la digitalisation.

  • Objectifs spécifiques

Plus spécifiquement, il s’agira de :

  • Identifier les opportunités de formation face à un projet de digitalisation ;
  • Identifier les nouveaux besoins en formation ainsi que les approches de formation qui en découlent ;
  • Identifier les axes d’intervention de la formation pour réduire certaines inégalités résultant de la digitalisation.
  1. Résultats attendus
  • Le positionnement de la formation dans un projet de digitalisation est connu ;
  • Les besoins en formation découlant de la digitalisation sont identifiés ;
  • Les approches de formation adaptées aux différents acteurs (administration, contribuable, citoyen) sont proposées.
  1. Lieu de la conférence

Rabat, Maroc

 

  1. CONTACT

Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.">Secrétariat_Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

                                Tel                  :+(212)05-37-67-75-78
                                Fax                  : +(212) 05-37-67-72-26

  Site web:  http://cifpa.net/


 

 

ANNEXE : Les Pays Cibles

 

Pays

Membre de la CIFP

1

Algérie

CIFP

2

Angola

CIFP

3

Bahreïn

CIFP

4

Belgique

 

5

Benin

CIFP

6

Burkina Faso

CIFP

7

Burundi

CIFP

8

Cameroun

CIFP

9

Canada

 

10

Comores

 

11

Congo Brazzaville

CIFP

12

Cote D'ivoire

 

13

Djibouti

CIFP

14

Egypte

 

15

France

CIFP

16

Gabon

CIFP

17

Gambie

CIFP

18

Ghana

 

19

Guinée Conakry

CIFP

20

Guinée Bissau

 

21

Guinée équatorial

CIFP

22

Haïti

CIFP

23

Jordanie

 

24

Koweït

 

25

Liban

 

26

Liberia

 

27

Madagascar

CIFP

28

Mali

CIFP

29

Maroc

CIFP

30

Mauritanie

CIFP

31

Niger

CIFP

32

Nigeria

 

33

Palestine

CIFP

34

République Centre Africaine

CIFP

35

République Démocratique du Congo

CIFP

36

Rwanda

 

37

Sao Tomé

 

38

Sénégal

CIFP

39

Sierra Leone

 

40

Soudan

CIFP

41

Swaziland (Eswatini)

CIFP

42

Tchad

CIFP

43

Togo

CIFP

44

Tanzanie

 

45

Tunisie

CIFP

46

Turquie

 

47

Uganda

 

Read 2116 times Last modified on mardi, 18 février 2020 09:31